Horizons, 2010

Horizons, 2010

0.00
Add To Cart

 

Horizons

Impression à jet d'encre, transfert sur aluminium, cadres d’aluminium, 18 éléments
Centre local de services communautaires (CLSC) Thérèse-de Blainville
125, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 0A5
Oeuvre réalisée dans le cadre du programme d’intégration des arts à l’architecture du gouvernement du Québec

Cette œuvre s‘organise autour d’une structure simple, un horizon, formant une frise tout le long des murs du grand hall du CLSC Thérèse-de Blainville. Elle est composée d’une série de tableaux rectangulaires sur aluminium, réalisés en utilisant un procédé d’impression à jet d’encre et de transfert par sublimation sur des panneaux d’aluminium. La technique utilisée amalgame des éléments dessinés (encre sur acétate) et peints (acrylique sur papier) dans un travail composé à l’aide d’outils informatiques : numérisation à haute résolution, traitement et composition informatique de l’image. Chaque tableau donne à voir une représentation distincte dans laquelle figurent des personnages posant des gestes simples, tels que marcher, pêcher et ramer, ou immobiles dans un moment de contemplation. Ces scènes se révèlent au spectateur comme des moments de vie prélevés au hasard. Le déploiement de l’ensemble rappelle un cycle de fresques de la Renaissance, mais évoque également le langage de la bande dessinée ou celui du cinéma. Un horizon découpe à la fois l’espace de chaque image et celui de l’œuvre entière, constituée de dix-huit de ces tableaux et traversée par la longue ligne horizontale qui lui donne cohérence et lisibilité.

 

Horizons

Inkjet print on aluminium, aluminium frames, 18 elements
CLSC Thérèse-de Blainville, Sainte-Thérèse
125, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 0A5
Commissioned art work, Quebec Ministry of Culture’s Integration of Art to Architecture program

Cette œuvre s‘organise autour d’une structure simple, un horizon, formant une frise tout le long des murs du grand hall du CLSC Thérèse-de Blainville. Elle est composée d’une série de tableaux rectangulaires sur aluminium, réalisés en utilisant un procédé d’impression à jet d’encre et de transfert par sublimation sur des panneaux d’aluminium. La technique utilisée amalgame des éléments dessinés (encre sur acétate) et peints (acrylique sur papier) dans un travail composé à l’aide d’outils informatiques : numérisation à haute résolution, traitement et composition informatique de l’image. Chaque tableau donne à voir une représentation distincte dans laquelle figurent des personnages posant des gestes simples, tels que marcher, pêcher et ramer, ou immobiles dans un moment de contemplation. Ces scènes se révèlent au spectateur comme des moments de vie prélevés au hasard. Le déploiement de l’ensemble rappelle un cycle de fresques de la Renaissance, mais évoque également le langage de la bande dessinée ou celui du cinéma. Un horizon découpe à la fois l’espace de chaque image et celui de l’œuvre entière, constituée de dix-huit de ces tableaux et traversée par la longue ligne horizontale qui lui donne cohérence et lisibilité.